gorinstUne vingtaine de journalistes de dix (10) pays de la sous-région ouest-africaine dont le Togo prennent part, depuis ce matin à un atelier de formation à l’Île de Gorée au Sénégal. Placé sous le thème « quelle posture des médias pour éviter l’exacerbation des conflits en Afrique de l’ouest », cet atelier de formation qui se déroule du 20 au 22 avril 2015 est initié par « Gorée Institute ». L’objectif de cette rencontre est d’impliquer les professionnels des médias dans la prévention des conflits et la consolidation de la paix en Afrique de l’Ouest.

« Comment organiser la collaboration des médias avec les organisations de la société civile pour la consolidation de la paix ? », « comment les journalistes doivent agir en terme de prévention des conflits ? », « Quand le conflit se déclenche, quel comportement doit adopter le journaliste? », « Après le conflit, quelles doivent être les contributions des médias ? ». Voilà autant de questions qui trouveront des réponses au terme de ces trois jours de réflexion et de partage.Pour l’un des communicateurs, M. Mamadou Moustapha Guèye, Professeur Chercheur au Centre d’Etude des Sciences Techniques de l’Information à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, « lorsque le journaliste ne maitrise pas les données du conflit, il ne peut pas suffisamment faire des analyses sur ces données ». D’où la nécessité de renforcer les capacités des journalistes afin que ces derniers puissent jouer pleinement leur rôle d’information et de sensibilisation.

Plusieurs modules seront développés pendant ces trois jours entre autres : « La problématique des conflits en Afrique de l’Ouest » ; « Organisation et fonctionnement des médias en Afrique de l’ouest » ; « Définition des concepts et typologie des conflits en Afrique de l’ouest », « Identification des cycles du conflit : pour quels comportements professionnels ? » ; « Identification des causes et des enjeux des conflits en Afrique de l’ouest » ; « Identifications des acteurs et attitudes des journalistes : équidistance, neutralité ou connivence ? ».
Aussi une visite guidée sur l’Île de Gorée est-elle également prévue dans le cadre de cette formation.

Créé en 1992, « Gorée Institute », basée à l’Île de Gorée au Sénégal, œuvre pour la démocratie, la paix et le développement culturel pour une Afrique renouvelée.

De notre envoyé spécial à Gorée, Hélène Doubidji

Source : | Togotopnews.com..
Publicités