natation dakar goreeLes organisateurs de la traversée Dakar-Gorée ont fait face, ce mercredi, à la presse pour communiquer sur l’événement qui sera à sa 28ème édition le 27 septembre prochain. Une occasion pour eux d’annoncer que quelque 500 nageurs sont attendus à cette manifestation qui aura pour parrain Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale, et qui sera le prétexte pour rendre hommage à Safiétou Diatta.

La 28ème édition de la Traversée Dakar-Gorée aura lieu le dimanche 27 septembre prochain avec les deux traditionnelles courses prévues à cet effet. Les responsables de la Fédération sénégalaise de natation et de sauvetage faisaient face à la presse ce mercredi pour expliquer les contours de la manifestation qui, cette année, devra encore catalyser les énergies. Pour cette présente édition, le même dispositif a été reconduit par les organisateurs avec deux courses dont le départ sera donné à la plage de la Voile d’Or : une course A qui concerne les nageurs professionnels et longue de 5,2km et une course B réservée aux amateurs qui vont se mesurer sur 4,5km.

Comme lors des précédentes éditions, la sécurité sera l’une des préoccupations majeures des organisateurs qui comptent une fois encore, mettre à contribution les forces de sécurité (Sapeurs-pompiers, Gendarmerie nationale, Marine nationale) pour jalonner le parcours des nageurs. Le parrain de la manifestation sera, cette année, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse. Un choix porté sur la « 2ème personnalité de l’Etat » pour attirer l’attention des « autorités étatiques sur le phénomène des noyades » qui constituent un véritable fléau. Car, comme l’a souligné Mouhamed Diop, « toutes les 15 minutes, 10 personnes meurent dans le monde du fait des noyades » ; d’où la nécessité pour les pouvoirs publics d’appuyer les projets tendant à démocratiser la pratique de la natation et éviter ainsi des mésaventures aux populations.

natation dakar goreeAinsi, la Fédération tient à honorer, à l’occasion de la Traversée, une grande dame du sport national récemment disparue. Il s’agit de Safiétou Diatta, ancienne directrice technique nationale du handball et ancienne présidente de la Commission technique du Comité olympique national. « C’était une grande sportive et toute sa carrière a été ponctuée à la fin par sa désignation comme handballeuse du Cinquantenaire », renseigne Dr. Diop. Elle a été une encadreuse, première directrice technique d’un sport collectif au Sénégal, une cadre du ministère des Sports, vice-présidente de l’Onads qui se bat contre le dopage entre autres. « En ce qui nous concerne un peu plus, elle a toujours été proche de notre fédération. Elle a permis à certaines de nos championnes comme Bineta Zahra Diop ou Marième Faye d’atteindre le plus haut niveau. Ce, dans le cadre du projet ‘‘Génération 2012’’ initié en son temps par Cheikh Thiaré, elle-même et la Fédération ». Toutes choses qui ont donc amené les fédéraux à penser à elle pour la présenter en référence.

Ousseynou POUYE

Publicités