jondiaye

La maison des esclaves de Gorée a bénéficié d’une subvention de 600 millions FCFA de la Coalition internationale des sites de conscience pour sa rénovation qui a été le combat permanent de son premier conservateur, le regretté Joseph Ndiaye.

« Rénovation, agrandissement et changement de vocation », ont été annoncés par le maire Augustin Senghor. Avec un centre de documentation prévu, on se demande même comment un lieu de mémoire aussi important dans l’histoire de l’humanité, classé au patrimoine de l’Unesco, au même titre que l’holocauste juif, peut être resté sans les importants projets de Jo qui saupoudrait les salles de poudre de charbon pour combattre l’humidité. Un grand bravo à la Fondation Ford qui a avancé la somme sur 1,8 millions de dollars à inve­stir.

Source: la Gazette – février 2016

Publicités