32 ans! Le chemin fut long, parsemé d’embûches, mais Gorée a su rebondir. 32 ans, le compte est bon. Depuis 1984, Gorée n’a pas su combien de titres lui sont passés sous le nez jusqu’à l’arrivée de Aly Male, le Diego Simeone sénégalais.

Combatif, rugueux, dur sur l’homme, sans compter des habitudes très professionnelles, l’ancien joueur de la Jeanne d’Arc a su insuffler son sens de la gagne à ses joueurs qui sont issus pour la plupart dans le championnat populaire, les navétanes, hormis sa base de la Ligue 1. Sans crier gare, Gorée s’est emparée de la tête du championnat devant Diambars lors de la 25ème journée après sa victoire sur le Jaraaf.

Avec un point d’avance à une journée de la fin, les nerfs étaient solides pour tenir le coup, surtout devant une équipe déjà reléguée en Ligue 1 (Ngor).

Publicités