Merci Lamine Samaké pour ce partage.

Lamine Samaké

immigrantsIl y’a plus de 40 ans maintenant que l’Afrique s’est affranchie de ses colonisateurs européens et a pris en main sa propre gestion. Pourtant ces années ont correspondu à un flux migratoire très important qui a privé l’Afrique de beaucoup de ses espoirs et qui continuent à l’en priver de nos jours.

L’immigration de la population active symbolise-t-elle la mauvaise gestion des dirigeants africains, marquée par la pauvreté accrue, les maladies endémiques, le chômage, les conflits internes… ?

Une remontée dans l’histoire de l’immigration permet de répondre à cette question et d’établir, s’il y a lieu, un lieu entre ces deux phénomènes.

En fait, les 2 grandes vagues d’immigration se situent dans les années 20 et 60. A l’origine, elle concernait une population adulte et masculine et l’Europe comme destination, surtout la France. En effet, ces périodes ont correspondu au temps de croissance économique et de pénurie de main d’œuvre.

Voir l’article original 3 170 mots de plus

Publicités